Conseils efficaces pour aider bébé à faire ses nuits

sommeil de bébé

Publié le : 22 janvier 20235 mins de lecture

Tous les bébés ne réagissent pas de la même façon face à un sommeil perturbant. Ne pas passer une nuit complète est une situation courante pour les nourrissons, mais ils ne sont pas obligés de subir cette phase. Vous pouvez aider votre bambin à mieux dormir la nuit.

L’importance d’une nuit complète pour un bébé

Un bébé, quel que soit con âge, a tendance à hacher vos périodes de sommeil. Si votre patience vacille, dites-vous que votre enfant vit cette situation encore plus mal que ceux qui l’entourent. Comment aider bébé à faire ses nuits ? Dormir est un besoin physiologique indispensable pour les bambins, pensez à les accompagner afin qu’ils puissent bénéficier d’une nuit complète au quotidien. Un enfant qui a dormi suffisamment est complètement reposé au réveil, il ne montre aucun signe de fatigue. Différents signes comme un réveil difficile au matin, une mauvaise humeur, un bâillement répétitif, un manque de concentration ou une certaine irritabilité signifie que votre bébé a mal dormi. Certains enfants deviennent également agressifs, impulsifs, désintéressés ou bavards, voire bruyants en cas de manque de sommeil. Une nuit de qualité aide votre enfant à mieux gérer ses émotions. Il est en mesure de raisonner de façon logique, apprend vite et devient plus créatif. Votre bébé est plus énergique, il est également de bonne humeur durant la journée. Un sommeil de qualité renforce aussi le système immunitaire de votre enfant. Il contribue au développement général de l’enfant. Vous pouvez aider bébé à faire ses nuits à travers quelques habitudes simples.

À chaque bébé correspondent différentes habitudes

Chaque bébé est différent, vous ne pouvez pas comparer le cas du vôtre à celui d’un autre. Certains bébés de 2 mois font une nuit complète. D’autres attendent plus longtemps pour y parvenir. Comment aider bébé à faire ses nuits ? Le sommeil est avant tout un apprentissage progressif, d’autant plus qu’un nourrisson ne fasse pas de distinction entre le jour et la nuit. Durant les deux premiers mois de sa vie, votre bébé dormira généralement entre 16 et 20 h au quotidien. Les troubles du sommeil ne sont pas inexistants durant cette période. L’horloge biologique de votre enfant est rarement calée sur un rythme jour – nuit à sa naissance jusqu’à 1 mois. Seule la nécessité de manger (toutes les 2 ou 4 h) stimule ses phases de réveil. Le cycle de sommeil jongle ainsi entre une phase calme et agitée. Entre 2 et 3 mois, bébé a tendance à rester éveillé plus longtemps. Il commence à différencier le jour et la nuit et vous demandera moins à boire quand il fera sombre dans la pièce. Un bébé de 5 kg dispose de réserves énergétiques suffisantes pour dormir durant 8 h d’affilée. Entre 3 et 6 mois, il peut dormir durant 9 h. Vous pouvez le rassurer quand il se réveille afin d’aider bébé à faire ses nuits. Entre 6 et 12 mois, votre bambin dort environ 15 h par jour.

Aider votre enfant à mieux dormir : les astuces

Certains gestes simples peuvent vous aider à aider bébé à faire ses nuits. La position pour le coucher en est un. La position sur le dos est recommandée en raison de la sécurité qu’elle offre. La position sur le ventre est susceptible de provoquer le SMSN ou le syndrome de mort subite du nourrisson. Ce n’est que vers l’âge de 6 mois que votre enfant ne risque plus le SMSN même s’il a tendance à se tourner sur le ventre. Vous pouvez aussi l’aider à distinguer jour et nuit. Pensez par exemple à tamiser la lumière, à privilégier le calme quand vous le nourrissez, etc. Pendant la journée, optez pour les siestes. Assurez-vous que bébé soit confortable où qu’il se trouve : dans un autre lit que le sien, dans un petit berceau, dans une pièce dont la température lui convienne, etc. Vous pouvez aussi l’emmailloter dans une fine couverture. 

Plan du site